Connaître votre nouveau quartier

Connaître votre nouveau quartier

Connaître votre nouveau quartier avant de vous engager officiellement!

Les voisins, le quartier, les écoles, déplacement domicile travail, commerce à proximité, association des propriétaires, nouveau quartier, ancien quartier, nouveau développement à venir, restrictions. Voir détail plus bas Communiquer avec Linda Lessard, votre courtier hypothécaire au 514-893-5296

1) À quoi ressemblent les voisins ? Vous sentiriez-vous à l’aise dans ce quartier ? Attire-t-il des personnes dont les enfants ont quitté le domicile et des retraités ? Le voisinage est-il, au contraire, constitué de jeunes familles ? Un professionnel de l’immobilier peut vous renseigner sur les tendances démographiques.

2) Ce quartier convient-il à votre style de vie? Votre liste d’achat de maison devrait comprendre les commodités indispensables à votre style de vie, telles que l’accès aux transports en commun, un centre communautaire, un lieu de culte, ou même un parc accessible aux chiens.

3) À quoi ressemblent les écoles? Les quartiers où se trouvent des écoles prestigieuses sont recherchés par bon nombre de parents. Même si vous n’avez pas de jeunes enfants, un endroit dans un secteur recherché peut être avantageux si vous décidez de revendre.

4) Quel sera votre déplacement domicile travail? Si vous conduisez pour aller au travail, essayez votre nouveau trajet éventuel aux heures de pointe. Ajoutez tous les frais supplémentaires, y compris l’essence, le stationnement ou les transports en commun.

5) Y a-t-il une rue commerçante à proximité? Des boutiques et des installations récréatives peuvent contribuer à la prospérité d’un quartier et constituer un atout pour certains acheteurs. Cependant, il importe de prendre en considération la densité de la circulation ou le bruit pouvant s’avérer problématiques.

6) Y a-t-il une association de propriétaires de maison ? Les associations de copropriétaires ou de quartiers peuvent réunir les voisins, favoriser un sentiment d’appartenance et faire valoir les besoins de la collectivité. Nombre d’entre elles ont un site Web gérés par des bénévoles. Faites votre recherche sur Internet ou renseignez-vous à l’hôtel de ville.

7) S’agit-il d’un nouveau quartier? Ne jugez pas un nouveau projet uniquement d’après les plans. Si vous le pouvez, allez sur le site pour évaluer où le terrain et lapropriété se situent par rapport aux aménagements tels que l’éclairage des rues, les bornes fontaines, les transformateurs, les allées ou les intersections. Voyez où sont prévus les écoles, les commerces et autres commodités. Avant l’achat, posez toutes les questions pertinentes au constructeur ou au représentant.

8) S’il s’agit d’un vieux quartier, quel en est l’état? Prenez en considération l’infrastructure du quartier – voies publiques, services publics, écoles et autres aménagements communautaires. Des améliorations font-elles partie d’un projet à long terme de la municipalité ?

9) Prévoit-on de nouveaux développements? Si vous aimez une maison pour sa proximité aux espaces verts ou sa vue libre d’obstacles, ne tenez pas pour acquis que cela restera ainsi. Un professionnel de l’immobilier peut vous renseigner sur les changementsde zonage ou sur une construction prévue qui pourrait vous décevoir. Toutefois, n’oubliez pas qu’un projet de développement bien planifié peut augmenter la valeur d’un quartier et améliorer son infrastructure.

10) Des restrictions s’appliquent-elles ? Certaines municipalités ont des règlements qui imposent certaines limites, telles que de nouvelles allées, des piscines ou des remises. Pour certains aménagements privés, le titre foncier peut comporter des clauses restrictives empêchant certaines modifications, par exemple l’installation d’une corde à linge ou le choix d’une couleur voyante pour la porte. Renseignez-vous avant la conclusion de l’achat pour éviter les mauvaises surprises. Source Genworth assureur prêt.

No Comments Yet.

Leave a comment

You must be Logged in to post a comment.